samedi 2 février 2019

Sortie Patrimoine à Jumilhac et à la Papeterie de Vaux

Le groupe dans la cour d'honneur du château de Jumilhac
La première sortie patrimoine de l'année a amené un groupe d'adhérents de l'UTL de Bergerac dans le nord du Périgord, au château de Jumilhac et à la Papeterie de Vaux

Le temps était particulièrement brumeux et froid, et nous ne devons qu'à la qualité et à l'érudition des guides ... et à un bon et copieux repas, d'avoir supporté ces conditions climatiques difficiles.





Le château de Jumilhac

 

Le grand salon
Situé dans la petite commune de Jumilhac, ce château a été, dès le XIIe siècle, un ouvrage de défense contre les invasions à la frontière entre le Limousin et le Périgord. Il a été maintes fois détruit, reconstruit et modifié au cours des siècles. Son aspect actuel a été stabilisé à la Renaissance avec la construction de deux ailes de part et d'autre du château féodal. Ce dernier a reçu à cette époque sa curieuse toiture actuelle surmontée d'épis de faîtage riches en symboles alchimistes.
La visite a permis de découvrir différentes parties du château dans la tour Barlongue, dont la chambre de la fileuse,  et dans l'aile droite,  dont la surprenante cuisine et ses batteries en cuivre et le superbe grand salon avec sa monumentale cheminée en bois sculpté. 
Malgré l'absence de feu dans les cheminées et un froid glacial dans les pièces, notre guide a su maintenir l'attention des visiteurs grâce à sa connaissance des lieux et à son art de conter leur histoire.

Voir toutes les photos (photos A Fauré)
Site officiel
En savoir plus

La papeterie de Vaux

 

Vue générale de l'atelier de fabrication
Installée sur la commune de Paysac, la papeterie de Vaux fait partie des écomusées de l'Auvézère. Il s'agit d'une ancienne fabrique de papier de boucherie et de carton ondulé installée à l'emplacement d'une ancienne forge. La matière première était constituée d'une ressource locale, la paille de seigle, et c'est la disparition de cette ressource à la fin des années 60 qui a précipité sa fermeture. 
La chaîne de fabrication du papier est restée dans l'état où elle était lors de sa fermeture et elle est parfaitement fonctionnelle
Les visiteurs ont ressenti l'étrange impression d'être projetés 60 ans en arrière au milieu des odeurs de pâte à papier et de vapeur humide, impression due à l'authenticité des lieux, mais aussi au talent de notre guide à nous faire partager la vie passée de ce joyau industriel du nord Périgord.

Voir toutes les photos (Photos A Fauré)
Site officiel
En savoir plus 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire